CONCERT 04

14 août, 07h00
Salle de musique, La Chaux-de-Fonds

Les « Nords ». Voici nos destinations. La Scandinavie d’une part avec le finlandais Sibelius, puis le suédois Berwald et le Canada avec la compositrice contemporaine Alexina Louie qui honorera de sa présence ce concert d’ouverture du Festival Printemps Culturel. Serait-ce ses nombreuses syncopes et autres chromatismes qui participent au caractère capricieux de la symphonie de Berwald ? Pour Finlandia, ce sont des horizons givrés qui résonnent par lesquels les émotions se cristallisent. Un rituel bienheureux en duo et face à face… deux femmes Inuits venant du Canada qui s’amusent par leurs jeux de gorge et répandent joie, tendresse, humour et mysticisme sont autant de perceptions d’un peuple par Alexina Louie. Commande de l’Orchestre Symphonique de Montréal et Kent Nagano, Take the Dog Sled honore – en première suisse – cette simplicité « pleine » d’une ethnie et leurs compagnons les chiens de traineaux.

Dans le cadre du Printemps Culturel.

 


Rencontre Prélude
Echanges avec Alexina Louie, compositrice • 19h15.

 


 

NAVETTE GRATUITE SUR RÉSERVATION :
RÉSERVER

PROGRAMME

A. Louie (*1949)
Take the Dog Sled

J. Sibelius (1865-1957)
Finlandia op. 26

Fr. Berwald (1796-1868)
Symphonie n° 2
en Ré majeur – Capricieuse

Evie Mark
chant

Akinisie Sivuarapik
chant

Ensemble
Symphonique
Neuchâtel

Alexander Mayer
direction

BIOGRAPHIES

Alexina Louie

Alexina Louie est l’une des compositrices canadiennes les plus estimées et l’auteur de nombreuses pièces destinées aux principaux solistes, ensembles de chambre, ensembles contemporains, orchestres et concours musicaux de son pays. Si les œuvres orchestrales d’Alexina Louie ont été interprétées par de célèbre chefs comme Sir A. Davis, A. Lazarev,
C. Dutoit, P. Zukerman, K. Nagano, entre autres, elle compose également des pièces majeures pour le théâtre qui remportent de grands succès, incluant les genres de l’opéra et du ballet. Lauréate de très nombreux prix et titres prestigieux, Alexina Louie est notamment Officier de l’Ordre du Canada et membre de la Société royale du Canada en 2006.

 

Evie Mark, chanteuse

Evie Mark (Nunavik, Quebec) commence le chant de gorge traditionnel inuit à 11 ans et embrasse une carrière internationale dès l’âge de 18 ans. Renommée pour ses capacités remarquables, elle se produit avec de nombreux orchestres et met un point d’honneur à préserver l’héritage de son peuple en enseignant dans plusieurs écoles la narration, le chant de gorge ainsi que même la conception de vêtements traditionnels inuits.

 

Akinisie Sivuarapik, chanteuse

Akinisie Sivuarapik, originaire du Nunavik (Quebec), manie aussi bien le chant de gorge inuit que la danse du tambour. Du Mexique à l’Allemagne, elle se rend régulièrement à l’étranger pour se produire sur les plus belles scènes. Parallèlement à sa carrière, elle enseigne à la jeune génération inuit cette tradition importante du chant guttural.