AUTOUR DE LA SAISON

31 mars, 17h00
Temple du Bas, Neuchâtel

Les saisissants roulements de Pauken (timbales) s’inscrivent dans cette dixième messe de Haydn comme autant de revendications et angoisses par des temps belliqueux. Les références qu’Haydn insère en particulier dans son Benedictus et son Agnus Dei marquent puissamment ce pan de l’Histoire autrichienne par un mélange entre solennité liturgique et soutien citoyen. Rheinberger prolongera cela dans le contexte de la musique romantique allemande par son unique messe bénéficiant d’un accompagnement orchestral. Il est « profondément regrettable qu’avec un tel génie, aucune messe ne soit au bénéfice d’une orchestration », serait-ce ces quelques mots d’un moine adressés par lettre au compositeur qui auront favorisé l’orchestration de l’œuvre d’abord esquissée pour chœur ? Si le doute demeure, il ne fait cependant pas de mystère que cette Messe en Do saura réjouir toutes les oreilles !

PROGRAMME

J. Haydn (1732-1809)
Messe en Do majeur,
Hob. XXII :9, « en temps de guerre »

J. Rheinberger (1839-1901)
Messe en Do majeur, op. 169

Ensemble
Symphonique
Neuchâtel

Société chorale de Neuchâtel

Gilbert Bezençon
direction