AUTOUR DE LA SAISON

18 mars, 17h00
Temple du Bas, Neuchâtel

30 mars, 17h00
Victoria Hall, Genève

Le Requiem de Verdi chante le respect : celui d’un hommage artistique à la mémoire de Rossini en premier lieu, puis à la commémoration du poète Alessandro Manzoni. Si chacune des partitions de l’auteur de Rigoletto et Aïda semblent mériter un préavis révérencieux en dépit de sa destination, les plus virulents commentateurs auront pourtant montré leur choc face à une oeuvre qui ébranle le cadre religieux. « Opéra en robe d’ecclésiastique » ou non, la contribution de Verdi à la musique d’église transcende la piété, la peur, la tristesse comme l’espoir dans une partition qui s’immisce expressivement sous terre et rappelle à la vie.
Viva Verdi !

PROGRAMME

G. Verdi (1813–1901)
Requiem