CONCERT 01

13 septembre, 17h00
Salle de musique, La Chaux-de-Fonds

Ouverture beethovenienne pour l’anniversaire des 250 ans du premier battement de coeur du compositeur. Puis, lumière sur Andrei Ionita, jeune violoncelliste prodige.

_
I. F. Stravinsky (1882-1971)
Concerto en Mi bémol majeur – Dumbarton Oaks

C. Saint-Saëns (1835-1921)
Concerto pour violoncelle n° 1 en la mineur, op. 33

L. v. Beethoven
 (1770-1827)
Symphonie n° 7 en La majeur, op. 92

_

Andrei Ionita, violoncelle
Ensemble Symphonique Neuchâtel
Victorien Vanoosten, direction

Réserver

PROGRAMME

250 ans nous séparent des premiers battements de coeur de Beethoven, prémisses d’une vie jalonnée par la création, symphonique en particulier. Baptisée «apothéose de la danse» par Wagner, la septième symphonie du maître de Bonn se caractérise par son apparente spontanéité rythmique pour former cette saisissante chorégraphie musicale. À leur tour, les liens musicaux qui lient l’air de danse de Dumbarton Oaks au ballet Jeu de cartes de Stravinsky nous rappellent que la danse n’est jamais loin chez le compositeur et qu’elle s’inscrit dans une «force organique en évolution logique», pour reprendre les mots du musicien Ingolf Dahl.
Meneur de cette savoureuse étreinte avec l’orchestre, le battement unique et soliste du violoncelliste Andrei Ionita sera quant à lui le subtil porte-parole de la promiscuité entre rigueur formelle et élans romantiques purs, tandis que 100 ans nous séparent du dernier battement de coeur de Saint-Saëns.

Concert réalisé avec le soutien des Amis de l’ESN.

Biographie

Andrei Ionita • violoncelle
Né en 1994, le violoncelliste Andrei Ionita est considéré comme l’un des interprètes les plus talentueux de sa génération. Lauréat de nombreux concours, il remporte notamment le premier prix du Concours international Tchaïkovski en 2015. Andrei Ioniță est reconnu pour sa musicalité passionnée et sa finesse technique qui lui permettent de rapidement envisager une carrière internationale. Il collabore avec les plus grands interprètes et chefs tels que V. Gergiev ou encore K. Nagano et joue dans les plus grandes salles et festivals.