CONCERT 01

21 septembre, 19h30
Eglise Notre-Dame, Courgenay

24 septembre, 20h00
Salle de musique, La Chaux-de-Fonds

L’Ouverture de Médée préfigure la tragédie à venir,sa violence comme sa cruauté : « La mort sur ce palais va déployer ses ailes, et le couvre déjà des ombres éternelles ».

Après ces démons, découvrons ceux de Tchaïkovski et son concerto pour violon. Née de ce séjour particulier à Clarens durant lequel le musicien se remet de la dépression dont il souffre après son mariage avec Antonina Miliukova, cette page ne pourrait-elle pas être perçue – parla bravoure qu’elle nécessite – comme un acte héroïque dans l’affirmation de soi ? D’une destinée à une autre, la Symphonie n° 5 de Beethoven entonne de futurs tourments ; quatre notes suffisent et « Ainsi le destin frappe à la porte ».

En collaboration avec le Festival du Jura.

Réserver

PROGRAMME

L. Cherubini (1760-1842)
Ouverture Médée

P. I. Tchaikovski (1840-1893)
Concerto pour violon en Ré majeur op. 35

L. v. Beethoven (1770-1827)
Symphonie n° 5 en do mineur op. 67
_

Gilles Apap
violon

Ensemble
Symphonique
Neuchâtel

Victorien Vanoosten
direction

 

 

Biographie

Gilles Apap

Violoniste surdoué, atypique et connu pour son rejet des « institutions classiques et de leurs mentalités conservatrices », Gilles Apap poursuit une brillante carrière internationale motivée par son amour du jeu et sa capacité à passer du répertoire classique aux musiques traditionnelles folk,irlandaise, indienne, tsigane et acadienne, au jazz et au blues. Nommé « le violoniste du XXIe siècle »par Yehudi Menuhin avec lequel il a entretenu une relation musicale privilégiée, il est admiré pour sa virtuosité et son approche unique de la musique, à la fois marginale et libre, profondément sincère.